Nos relations

Depuis nos espaces confinés, coupés de nos habituelles communautés, comment et avec qui/ quoi nous sommes-nous reliés ? Quel visage, jusqu'alors inaperçu alors qu'il se tenait tout près (des voisin.e.s de palier, des agents d'entretiens, du personnel des supermarché...) est apparu et est devenu un nouveau conversant familier ? Quel voisinage multiple, mêlé, fait de quantités de formes de vie jusqu'alors insuffisamment considérées (vivacité des oiseaux, insectes, plantes, arbres...) s'est révélé ? Comment composer de nouveaux peuplements ou comment recomposer « nos communautés », à présent retrouvées, avec celles, ceux et ce que l'on ne veut plus oublier ?